Accueil
FAQ

Index du forum » Paramoteur » Théorie

 


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
 Sujet du message : AppareilS photos
Message Publié : Mar Oct 27, 2009 11:49 am
Avatar de l’utilisateur
Modo
Modo

Inscription : Mar Avr 21, 2009 10:00 pm
Message(s) : 1288
Localisation : plateau de Herve
Nom réel: roro
Dernière mise à jour 26/08/09

Les Appareils Photos Numériques

- Trouver l'appareil photo adapté à ses besoins et à son budget est aujourd'hui un vrai parcours du combattant ! Pour s'y retrouver dans la jungle de ces spécifications alléchantes que mettent en avant les publicités – zoom 7 x, capteur de 10 millions de pixels, etc. -, il faut effectivement s'armer de calme et de patience.
- Pour autant, savoir décrypter une fiche technique ne fait pas tout. En effet, pour faire le bon choix, il faut avant tout se poser la question de ses besoins : est-ce que je souhaite un appareil simple pour de la photo souvenir ? Un appareil qui servira à toute la famille ? Un appareil avant tout performant, et tant pis s'il est onéreux et complexe ? Ce guide se propose, une fois l'utilisation précisée, de vous aider à faire votre choix parmi une sélection de modèles qui ont fait leurs preuves.
- De façon à donner plus de points de repère à chacun au moment du choix, il y a une présentation par prix mais également pour une division qui respecte les trois principales catégories d'appareils présentes sur le marché, à savoir compact, bridge et reflex. Au sein de chacune de ces familles d'appareils, est donné des points de repère de façon à ce que chacun puisse se diriger rapidement vers le modèle adapté à ses besoins.
- Ainsi, pour ce qui est des compacts, a été séparé les modèles conçus pour les débutants de ceux qui s'adressent aux utilisateurs avertis. Cette distinction permet de distinguer les appareils qui mettent l'accent sur la simplicité d'utilisation de ceux qui disposent de réglages et de modes avancés, utiles pour définir soi-même l'exposition et les autres paramètres de prise de vue mais qui embarrasseront les débutants plus qu'autre chose. Les choses sont ensuite plus simples pour ce qui est des bridges, dans la mesure où la distinction entre modèles débutants et avancés n'a aujourd'hui plus lieu d'être. Pour ce qui est des reflex enfin, a été tout simplement repris les catégories des constructeurs, à savoir « débutant », « amateur » et « expert ». Au final, d'un compact simple, d'un bridge avancé ou d'un reflex expert, lequel choisirez-vous ?

Les appareils photos numériques compacts

Un compact à moins de 200 euros
Nombreux sont ceux qui, parce que leur budget est limité ou parce qu'ils souhaitent juste un appareil d'appoint, n'envisagent pas d'investir plus de 200 euros dans un appareil photo. Toutefois, avant de boucler la commande, il faudra veiller à mettre dans son panier les indispensables accessoires que sont la carte mémoire (une 512 Mo vous permettra largement de voir venir) et la batterie supplémentaire. Il faut également savoir, lorsque l'on dispose d'un budget limité, que les produits les plus intéressants sont à chercher du côté des fins de série, parfois proposées à des prix défiant toute concurrence par rapport à ceux de lancement.

*************************************
Un compact pour les débutants…
Nikon Coolpix L19

Image

- Avec sa série « L », Nikon démontre qu'il est possible de s'équiper d'un appareil aux performances honnêtes pour un prix des plus raisonnables. Positionné à 110 euros à sa sortie, le L19 vise le grand public à la recherche d'un appareil simple d'emploi et efficace. Pas de pixels par dizaines de millions ni de zoom surpuissant ou encore d'écran tactile. Le L19 se contente d'une fiche technique « sage », qui fait appel à des composants qui étaient la norme il y a un an ou deux :
- un capteur de 8 millions de pixels amplement suffisant pour des tirages jusqu'au A4 même si la norme est à présent plutôt de 12 millions de pixels ;
- un zoom 41-145 mm dont l'amplitude 4x séduit mais dont l'angle étroit pourra s'avérer pénalisant dans les espaces confinés.
- Utilisé en intérieur, le L19 sera pénalisé par l'apparition d'un bruit numérique dont la montée est moins bien maîtrisée que sur les appareils plus haut de gamme. Qu'à cela ne tienne, pour ceux qui visent avant tout un appareil simple conçu pour la photo souvenir et non pour les tirages en grand format, le Coolpix L19 donnera toute satisfaction.

L'essentiel :
Dépourvu de position grand-angle
Existe aussi en rose
Simple d'utilisation
Alimenté par des piles AA

*************************************

Casio Exilim Z270

Image

- Dans la catégorie « petit prix », le Casio Exilim Z270 se défend lui aussi, et ce principalement grâce à son zoom doté d'une confortable position grand-angle, précieux pour photographier dans les espaces manquant de recul ou encore pour embrasser en totalité un bâtiment imposant ou un vaste paysage. - Autre atout du Z270 : son boîtier très compact qui dispose d'une jolie finition en aluminium brossé, preuve du savoir-faire éprouvé de Casio en matière d'ultra-compacts. Le gros défaut du Z270 est le même quecelui du Nikon Coolpix L19 lui aussi recommandé dans ce guide : une montée en sensibilité qui se traduit par une dégradation de l'image. Pour tirer le meilleur parti de ce petit compact, il faudra s'en tenir à des impressions au format carte postale, les tirages de petite dimension ayant comme avantage de gommer le grain et les petits défauts.

L'essentiel :
Zoom grand-angle
Fin et élégant
Facile d'utilisation
Craint la montée en sensibilité

*************************************

Un compact pour les utilisateurs avertis...
Canon PowerShot SX110 IS

Image

- Lancé à 300 euros à la rentrée dernière, le Canon PowerShot SX110 IS est à présent proposé à un tarif qui le rend accessible au plus grand nombre. Ce faisant, il permet à ceux qui ont un budget réduit de disposer d'un mode manuel si précieux pour contrôler au mieux l'exposition. Contrairement aux autres modèles, qui mettent l'accent sur la simplicité d'utilisation (le mode « Facile », qui sélectionne automatiquement tous les réglages de prises de vues, en témoigne), lui se positionne en compact avancé grâce aux modes manuel et priorité.
- Il intègre ensuite un puissant zoom 10 x dont les tremblements (particulièrement sensibles en bout de focale) seront compensés par un stabilisateur intégré à l'optique. Une jolie fiche technique à laquelle il ne demande qu'une position grand-angle à la façon de celle des Panasonic TZ4 et TZ5 pour être vraiment attrayante. On retiendra enfin le grand écran dont profite cet appareil et la résolution raisonnable de son capteur, ses 9 millions de pixels étant largement suffisants pour des tirages A4 voire A3.

L'essentiel :
Qualité de construction et confort de prise en main
Zoom très puissant et stabilisé
Pas assez grand-angle
Compatibilité avec de nombreux compléments optiques

*************************************

Un compact à moins de 250 euros
Canon Ixus 100 IS

Image

- Les Ixus ont toujours été des compacts à la construction et au design particulièrement soignés. Ce dernier-né de la marque ne fait pas exception à la règle avec son boîtier miniature qui se décline en noir mat, argenté, or et rouge : ceux qui n'ont pas peur de sacrifier le confort de prise en main au design seront ravis.
- L'Ixus 100 IS ne se contente toutefois pas d'être un bel objet. Contrairement aux modèles entrée de gamme qui délivrent des images bruitées à partir de 400 Iso, lui fournit encore des images exploitables à 800 Iso. Un atout certain lorsqu'il s'agit de photographier en conditions de faible luminosité et / ou à main levée, le stabilisateur optique rendant pour le coup lui aussi de fiers services dans ces cas de figure.
- Joli, réactif, équipé d'une optique de qualité, l'Ixus 100 IS n'est guère pénalisé que par un zoom trop peu grand-angle et par un mode vidéo HD certes (1 280 x 720 à 30 i/s) mais pendant l'utilisation duquel le zoom optique est inactif.

L'essentiel :
Existe en plusieurs coloris
Très compact et design soigné
L'objectif manque de recul
Equipé d'un viseur optique
Stabilisé

*************************************

Sony CyberShot DSC-W270

Image

- Compact et élégant, le Sony Cyber-shot DSC-W270 est lui aussi un bel objet. Si les compacts 10 x ont la côte, tout le monde n'a pas l'utilité d'un zoom aussi puissant, et c'est là où le DSC-W270 reprend l'avantage avec son faible encombrement et son zoom 5 x qui couvre une confortable plage focale, allant du grand-angle 28 mm au téléobjectif moyen. Equipé d'un système de stabilisation et capable de monter jusqu'à 800 Iso sans trop de dommages, ce petit compact a de bons atouts pour la photo en intérieur. Autre atout de cet appareil : la présence d'un mode vidéo HD (la caractéristique phare de l'année 2009), mode qui ne peut hélas profiter de son zoom optique pendant l'enregistrement des séquences. Si cette caractéristique ira en se généralisant dans les prochaines générations de compacts, les impatients peuvent dès à présent se tourner vers le Panasonic Lumix DMC-TZ7 qui propose sans doute ce qu'il y a de mieux en la matière aujourd'hui.

L'essentiel :
Zoom puissant pour un appareil de type compact
Stabilisation optique
Bonnes possibilités de recul grâce au grand-angle équivalent à 28 mm
Vidéo en 1 280 x 720 à 30 i/s

*************************************

Un compact pour les utilisateurs avertis...
Samsung WB500

Image

- Le Samsung WB500 pousse la logique de l'appareil ultra-polyvalent un cran au-dessus de ses concurrents ( Panasonic Lumix DMC-TZ7 et Olympus Mju 9000), en s'équipant d'un objectif encore plus grand-angle : un 24-240 mm, contre un 28-280 pour les modèles pré-cités. Les amateurs de photos de groupes, de monuments ou encore de larges paysages apprécieront ces possibilités de recul, rares sur un compact. Ce zoom d'une grande amplitude profite heureusement d'un double dispositif de stabilisation (optique par mouvement de la lentille, et numérique).
- Autre caractéristique assez peu courante sur un appareil de ce type : la disponibilité de nombreux contrôles manuels qui permettent notamment de régler la vitesse d'obturateur, l'autofocus et l'ouverture. Le WB500 se signale ensuite par son mode vidéo HD avec disponibilité du zoom optique ainsi que par sa fonction d' « Album Photo Intelligent » qui permet d'archiver et de rechercher les photos directement depuis l'appareil. Les points faibles du WB500 ? Un autofocus légèrement poussif en faible lumière et une gestion du bruit perfectible qui dissuade d'utiliser les plus hautes sensibilité.
L'essentiel :
Zoom puissant et très grand-angle
Stabilisateur optique
Vidéo HD avec zoom optique
Dépourvu de sortie HDMI

*************************************

Canon Ixus 980 IS

[img][img]http://www.zone-numerique.com/uploads/Appareils/Canon/Ixus%20980%20IS/canon_ixus980is_450.jpg[/img]
Image

- Qui dit Ixus dit appareil bijou, mettant l'accent sur le design et la simplicité d'utilisation. C'est donc avec surprise – et intérêt – que le public a vu apparaitre à l'automne un modèle doté d'un mode manuel. Une première donc du côté des Ixus qui offre la possibilité à ceux qui apprécient de pouvoir contrôler les paramètres de vitesse et d'ouverture de se faire plaisir avec un appareil plus stylé que ceux de la gamme PowerShot. Si l'Ixus 980 IS propose une définition record de 14,7 millions de pixels, il n'est reste pas moins réactif et capable de délivrer des images de qualité jusqu'à la sensibilité de 800 Iso, le bruit numérique lorsqu'il apparait étant agréablement peu coloré. La prise de vue à main levée est facilitée pour la présence d'un dispositif de stabilisation optique et d'une fonction de réduction des flous par laquelle l'appareil augmente automatiquement la sensibilité lorsqu'il détecte un sujet en mouvement.
- Pour être pleinement en phase avec l'époque, il manque juste à l'appareil un mode vidéo HD et un zoom plus orienté grand-angle.

L'essentiel :
Un mode manuel dans un boîtier des plus jolis
Stabilisateur optique
Réactivité et bonne gestion du bruit
Pas de vidéo HD
Manque une position grand-angle

*************************************

Un compact pour les débutants...
Olympus Mju 8000

Image

- Olympus a profité de ce début d'année pour actualiser sa gamme de compacts étanches et résistants aux chocs. Le Mju Tough 8000 résiste en effet aux chutes jusqu'à 2 mètres, aux écrasements jusqu'à 100 kg, aux températures fraiches jusqu'à -10°C et peut enfin être emporté sous l'eau jusqu'à 10 mètres de profondeur. Toutes ces caractéristiques en font un excellent compagnon pour les sports de plein air, sans compter que sa robustesse permettra aux parents de laisser leur progéniture l'utiliser sans trembler ! Sous l'eau, le mode macro profite de l'éclairage d'une LED pour faciliter la mise au point. Et comme à l'accoutumée, Olympus propose en option un caisson étanche qui permet aux plongeurs de descendre jusqu'à 40 mètres sous l'eau. Dernier point fort de l'appareil qui mérite d'être signalé : la présence d'un objectif grand-angle qui offre un bon recul et dont la portée est un peu supérieure à la moyenne.

L'essentiel :
Objectif grand-angle
Ecran et zoom de dimensions légèrement supérieures à la moyenne
Robustesse et étanchéité
Nombreux automatismes intelligents

*************************************

FujiFilm F200 EXR

Image

- La renommée de FujiFilm en matière de gestion du bruit numérique n'est plus à faire. Comme son prédécesseur F100, le F200 EXR met ainsi un point d'honneur à faciliter la prise de vue en conditions de faible luminosité, grâce à une excellente gestion du bruit numérique qui rend utilisable la valeur de 1 600 Iso mais aussi grâce à son système de stabilisation par le capteur. Le F200 EXR apporte ensuite une nouveauté intéressante, à savoir un mode dynamique étendu qui permet d'obtenir des images mieux exposées, sans bruit dans les ombres.

- Les autres caractéristiques qui retiennent l'attention sont un zoom à la fois grand-angle et de bonne amplitude et un autofocus rapide et précis.

L'essentiel :
Un must en terme de gestion du bruit
Zoom grand-angle et relativement puissant
Stabilisateur optique
Large plage dynamique

*************************************

Panasonic Lumix DMC-TZ7

Image

- Tout comme ses prédécesseurs qui ont largement contribué à la renommée de Panasonic, le Lumix DMC-TZ7 met une nouvelle fois le zoom puissant et stabilisé à l'honneur. En la matière, il va même plus loin que les précédents modèles de la série grâce à un zoom d'une amplitude de 12 x (contre 10 x précédemment) et qui tire encore plus vers le grand-angle (25 mm contre 28 mm sur les précédents modèles).
- La vidéo est également une caractéristique en évolution avec un mode d'enregistrement HD et un écran large et précis, idéal pour la visualisation de vos œuvres. L'enregistrement se fait au format AVCHD qui offre un très bon ratio qualité / compression et qui est aujourd'hui en passe de devenir une référence sur les caméscopes numériques. On note également la présence sur le TZ7 d'une touche dédiée à l'enregistrement vidéo, d'une sortie HDMI et d'un micro stéréo. Comme sur les précédents modèles de la marque, la stabilisation optique, le zoom et l'autofocus sont actifs pendant la vidéo.
L'essentiel :
Zoom puissant et grand-angle
Vidéo en 1 280 x 720 à 30 i/s
Stabilisateur optique

*************************************

Un compact pour les utilisateurs avertis...
Panasonic Lumix DMC-LX3

Image

- Troisième du genre, le Lumix DMC-LX3 a la particularité de mettre l'accent sur le format 16:9. Cette singularité le recommande aux inconditionnels des formats panoramiques, qu'il s'agisse d'images fixes ou de vidéos puisque le LX3 dispose d'un mode 16:9 pour l'enregistrement de séquences en 1 280 x 720 pixels à 24 i/s. Précieux pour ce qui est de la photographie de paysage, le ratio 16:9 peut être abandonné au profit des ratios plus classiques que sont le 4:3 et le 3:2, la sélection du ratio souhaité se fait simplement, au moyen d'une commande placée sur le fût de l'objectif. Le LX3 se fait ensuite remarquer par un objectif très grand-angle débutant à 24 mm mais dont la plage focale, plus réduite que celle de leurs prédécesseurs, est insuffisante pour la recherche de détails lointains. Pour ce faire, il faudra recourir à l'astuce maison appelée « Extra Optical Zoom » qui consiste en un recadrage logiciel autour de la partie centrale de l'image de façon à suggérer un rapprochement supérieur.
- La qualité de construction est ensuite au rendez-vous, de même que les modes priorité, l'enregistrement de Raw ainsi que de nombreux accessoires (viseur numérique, filtres, convertisseurs…). De quoi séduire les utilisateurs avertis à la recherche d'un second appareil compact, solide, peu encombrant et débrayable. Les autres nouveautés 2008 tiennent en une plage de sensibilité qui s'étend jusqu'à 6 400 Iso, un mode rafale avec flash jusqu'à remplissage de la carte, de nouveaux modes scène (Piqué et Grain) et enfin une fonction dite de « Nivellement d'image » qui permet de redresser une photo mal cadrée tout en rognant les bords inutiles. Autre nouveauté qui intéressera les adeptes du HDR : une fonction multi-exposition qui permet de créer des photos en superposant jusqu'à trois images consécutives

L'essentiel :
Format panoramique pour photos et vidéos
Grand écran bien défini
Modes et réglages avancés
Zoom très grand-angle mais un peu court

*************************************

Nikon Coolpix P6000

Image

- Nikon n'hésite plus à s'intéresser aux compacts avancés, ni même à sortir des sentiers battus comme en témoigne le P6000, un modèle qui ajoute la très précieuse fonction de GPS aux modes et réglages avancés. Ce récepteur n'est pas prévu pour retrouver son chemin mais pour tagguer automatiquement les photos en ajoutant une information de lieu (latitude et longitude) aux classiques données Exifs (date de prise, modèle d'appareil, etc). Une fois de retour chez lui, le possesseur d'un tel appareil pourra s'appuyer sur ces données pour afficher ses photos sur une planisphère en ligne du type Google Earth ou sur la plate-forme my Picturetown de Nikon. Cette information de lieu supplémentaire offrira à l'utilisateur une nouvelle façon – vivante -, de partager ses photos avec ses proches auxquels il pourra ainsi proposer d'effectuer une visite virtuelle dans son sillage.
- Pour le reste, le P6000 profite comme nous le disions plus haut de nombreux modes et réglages avancés : modes manuel et priorité, enregistrement de Raw, compatibilité avec des accessoires de type flash et convertisseur grand-angle, qualité de construction, etc. Il bénéficie également d'un dispositif de stabilisation optique qui réduit l'impact des bougés. On notera enfin la présence d'un objectif grand-angle équivalent à un 28 - 112 mm, intéressant pour la photographie en espaces confinés.

L'essentiel :
Intègre un récepteur GPS
Modes et réglages avancés
Zoom grand-angle stabilisé
Qualité de construction
Gamme d'accessoires

*************************************

Canon PowerShot G10

[img]http://ebooks.makelifeasier./wp-content/uploads/2008/12/g10_collage.jpg[/img]

- Le troisième modèle de cette catégorie « utilisateurs avertis » est signé Canon. Le PowerShot G10 est l'un des rares appareils à pouvoir prétendre au qualificatif de compact « pro ». Capable de servir de second appareil aux photographes avertis lorsqu'il s'agit de photographier léger, le G10 se signale par la présence des modes manuel et priorité, de l'enregistrement en Raw, d'une qualité de construction certaine, de nombreuses commandes externes et d'un grand confort de prise en main conforté ici par un grip redessiné
- Le G10 se signale ensuite par un zoom à la fois grand-angle et puissant et par un grand écran de 3 pouces dont la résolution est élevée. Pour ce qui est de la lutte contre les flous, Canon a ensuite déployé tout un arsenal qui va du stabilisateur présent dans la partie optique de l'appareil au détecteur de mouvements qui déclenche automatiquement une montée en sensibilité, en passant par l'autofocus AF Servo qui ajuste continuellement la mise au point sur le sujet. Le G10 bénéficie également d'une fonction qui permet d'augmenter la plage dynamique et d'améliorer ainsi le rendu des détails dans les zones sombres et très exposées des images.

L'essentiel :
Qualité de construction
Zoom puissant et grand-angle et stabilisé
Nombreux modes et des réglages avancés

*************************************

Samsung WB550

Image

- Le Samsung WB550 est un compact qui vient sérieusement concurrencer le Panasonic TZ7… et on retrouve les mêmes ingrédients pour la même recette :
- Capteur 1/2,33 pouces de 12,2 mégapixels
- Objectif grand angle 24-240 mm Schneider-KREUZNACH
- Double stabilisation OIS et DIS
- Ecran LCD 3 pouces
- Vidéo HD 720p (à 30i/s) + sortie HDMI
- Ce Samsung WB550 propose de nombreux automatismes (modes scènes, détection sourires, visages, regard, fonction Album photo qui permet un classement interne des images, un mode beauté qui lisse les imperfection de la peau et optimise le rendu des tons chair). On notera que le mode tout auto a cette option de pratique qu’il peut être réglé en « standard » ou en « programme », ce qui permet de prendre la main sur des réglages.
Ce compact se révèlera un compact efficace notamment grâce à la qualité optique du zoom polyvalent. Avec ses dimensions (105x62x37mm), le Samsung WB550 pourrait être plus compact

L'essentiel:
Qualité d'image jusqu'à 800 iso
Zoom polyvalent
Stabilisation

*************************************
*************************************

Les Appareils Photos Numériques dit Bridge

Un bridge à moins de 300 euros
Nikon Coolpix L100

Image

- Pour ceux hésitent entre bridge et compact et dont le budget est un peu limité, le Nikon Coolpix L100 est sans doute un bon compromis. Ce bridge, simplifié au point de faire l'impasse sur le viseur numérique et sur les modes avancés, est conçu pour un public habitué aux compacts et à leur visée par l'écran arrière. Il peut faire le bonheur de ceux qui se sentent mal à l'aise avec l'ergonomie des compacts dont les touches sont souvent ridiculement petites et le confort de prise en main inexistant.
- L'utilisateur du L100 peut se reposer sur les automatismes dont celui de sensibilité qui peut pousser jusqu'à 3 200 Iso en cas de besoin. Gare toutefois au bruit numérique et aux effets néfastes du lissage dans ces valeurs extrêmes pour un appareil de cette catégorie. Simple et économique, le L100 fait l'impasse sur tout ce qui pourrait alourdir l'addition, à savoir des options dont on se passe bien comme la vidéo HD, et d'autres dans l'absence est un peu plus pénalisante comme le stabilisateur optique ou l'écran orientable.

L'essentiel :
Economique
Simple
Zoom grand-angle

*************************************

Panasonic Lumix DMC-FZ28

Image

- Le DMC-FZ18, qui a remporté les suffrages de nombreux amateurs de photo, se trouve à présent remplacé par le DMC-FZ28, un modèle qui profite à son tour d'un objectif 18 x mais doté d'une position encore plus grand-angle puisqu'il débute à 27 mm pour couvrir l'équivalent d'un 27-486 mm (contre un 28 - 504 mm son prédécesseur).
- Déjà plébiscité pour ses bridges ingénieux et bien construits, Panasonic indique avoir ici amélioré les commandes manuelles et leur disposition pour les rendre plus intuitives : la mise au point manuelle se fait à présent au moyen du joystick tandis que le mode autofocus bénéficie d'une commande directe AF/MF. Les modes de prise de vue manuel et priorité sont bien entendu au rendez-vous de même que l'enregistrement en Raw et Raw + Jpeg pour profiter à la fois de fichiers ayant gardé tout leur potentiel et de fichiers à partager de suite
- Les nouveautés sont principalement à aller chercher du côté des modes et des automatismes intelligents. Le DMC-FZ28 intègre ainsi de nombreuses déclinaisons des principaux modes tels que paysage et portrait (normal, doux, extérieur, intérieur, créatif). Et du côté des automatismes conçus pour nous faciliter la prise de vue, on remarque que Panasonic a vraiment levé tout un arsenal : suivi automatique du sujet en mouvement, correction des mouvements parasites du photographe, compensation des contre-jours, variation Iso automatique pour favoriser la capture d'un sujet en mouvement, sélection automatique du mode scène le plus approprié à l'environnement, détection des visages pour une meilleure exposition et une meilleure netteté et correction des yeux rouges. Le FZ28 est donc paré pour répondre aux besoins des débutants comme des amateurs avertis : parfait pour une utilisation familiale.

L'essentiel :
Zoom « super puissant » stabilisé
Des « automatismes intelligents » destinés à faciliter la prise de vue
Enregistrement en Raw, disponibilité des ratios 3:2 et 16:9

*************************************

Un bridge à plus de 300 euros
FujiFilm FinePix S100fs

Image

- Cela faisait longtemps que le secteur des bridges experts n'avait pas connu de nouveauté. Avec le S100fs, FujiFilm s'aventure sur des terres que le FZ50 de Panasonic était depuis longtemps seul à fouler. Le S100fs possède en effet les caractéristiques rares et précieuses que sont la bague de zoom manuelle, l'écran orientable qui autorise des prises de vue atypiques, l'enregistrement en Raw, les fonctions de personnalisation et le stabilisateur optique qui servira à compenser les mouvements parasites infligés par le photographe à l'appareil.
- A cette fiche technique déjà assez remarquable vient s'ajouter un argument de choc, à savoir son capteur Super CCD HR maison qui a déjà fait ses preuves sur des compacts comme le F10 et dont les utilisateurs connaissent depuis l'étonnante capacité à monter en sensibilité tout en préservant la qualité de l'image et les fins détails. Ce même capteur devrait par ailleurs permettre aux utilisateurs du S100fs de bénéficier d'une plage dynamique étendue (jusqu'à 400%) de façon à mieux restituer les zones les plus lumineuses et les plus sombres d'une image. Son caractère avancé, sa plage focale étendue et équipée d'une position grand-angle convaincante et enfin la qualité des images qu'il produit font de ce S100fs une alternative crédible aux reflex d'entrée de gamme.

L'essentiel :
Un capteur qui permet de monter haut en sensibilité et de mieux gérer les contrastes
Ecran orientable
Bague de zoom manuelle
Nombreux réglages avancés

*************************************

Canon PowerShot SX10 IS

Image

- Pendant longtemps, Canon s'est contenté avec le S5 IS d'une seule référence au catalogue en matière de bridge. A l'automne dernier, le constructeur a enfin revu sa copie avec plusieurs modèles dont le PowerShot SX10 IS que nous retenons ici. Cet appareil embarque un zoom 20 x qui est à présent la norme sur cette catégorie de produits. Le recul offert est bon (début à 28 mm), on retrouve l'étonnant mode macro à 0 mm, l'écran arrière a la bonne idée d'être à la fois large et orientable et la stabilisation optique est bien évidemment de la partie. Rien à redire donc sur le plan technique.
- Du côté des fonctions de prise de vue, on note ensuite avec intérêt la disponibilité d'une fonction de détection du mouvement qui pousse l'appareil à monter en sensibilité de façon à éviter les flous, et celle de détection des visages qui permet notamment de verrouiller la mise au point sur un sujet en particulier de façon à bénéficier d'une mise au point automatique et suivie sur cette personne. Concernant la vidéo enfin, le PowerShot SX10 IS doit se contenter d'un mode d'enregistrement en 640 x 480 à 30 i/s là où d'autres (dont le PowerShot SX1 IS nettement plus onéreux pour des caractéristiques globalement équivalentes) proposent l'enregistrement en HD.

L'essentiel :
Zoom puissant et grand-angle
Mode macro hyper rapproché
Grand écran orientable

*************************************

Panasonic Lumix DMC-GH1

Image

- Cette page consacrée aux bridges accueille pour finir un appareil tout à fait atypique : le Panasonic Lumix DMC-GH1, un appareil mi-bridge mi-reflex qui combine visée électronique et objectif interchangeable. Pourquoi avoir ainsi cherché à mixer les caractéristiques de ces deux catégories d'appareils ?
- Principalement pour rassurer les utilisateurs venus du monde du compact et désireux de goûter aux avantages du reflex sans en subir les inconvénients. Ceux-ci pourront profiter d'un boîtier peu encombrant à même d'être glissé dans un sac à main, de modes et réglages simplifiés par rapport à ce que l'on trouve d'ordinaire sur un reflex, d'un écran arrière orientable très pratique pour réaliser des cadrages atypiques, et enfin de la possibilité de varier les optiques en fonction de leurs besoins et à mesure que la gamme d'objectifs micro 4/3 va s'étoffer.
- Succédant au DMC-H1 qui en était dépourvu, le DMC-GH1 profite pour sa part d'un mode vidéo des plus convaincants, au point que l'appareil en arrive à réduire la distance entre appareils photo et caméscopes. C'est ainsi que le DMC-GH1 se montre capable d'enregistrer en full HD (1 920 x 1 080 à 24 i/s) au format AVCHD et d'effectuer la prise de son au moyen d'un micro stéréo. Il dispose en complément d'une entrée son stéréo pour relier un micro et d'une connexion HDMI.
- L'autofocus et le zoom sont bien évidemment actifs pendant la vidéo, tandis que le DMC-GH1 profite de la possibilité de faire appel à des objectifs interchangeables pour capturer, à la demande, des plans proches, lointains, larges ou au contraire serrés. La capture de séquences peut enfin se faire tout en manuel ou au moyen des autre modes de l'appareil qui bénéficient de la pléthore d'automatismes intelligents mis au point par le constructeur. La seule faiblesse de l'appareil – pour un usage vidéo -, tient à son ergonomie : pas facile d'enregistrer une séquence l'œil collé au viseur ou en tenant l'appareil à la main et en cadrant au moyen de l'écran orientable.

L'essentiel :
A la fois compact et puissant
Écran orientable extrêmement bien défini
Mode vidéo HD

*************************************
*************************************

Les Appareils Photos Numériques dit Reflex

Choisir un reflex n'a jamais été chose aisée, et c'est encore moins vrai aujourd'hui que les gammes deviennent de plus en plus variées. Le choix est encore compliqué par la disponibilité souvent simultanée d'un modèle x et de son remplaçant. Lequel choisir alors, entre un modèle qui a déjà fait ses preuves et dont le prix a chuté de 30 % et un modèle récent qui bénéficie de quelques améliorations et qui apporte de nouvelles fonctions ? Et cela, sans compter que différentes catégories d'appareils se dessinent pour les besoins du marketing, au point qu'on en perd ses repères : tel appareil est-il un reflex débutant ou bien amateur, et celui-ci un amateur / expert ou bien un expert ? Dans ce contexte, il importe plus que jamais de faire son choix par rapport à ses besoins réel, en termes de fonctions, d'ergonomie et d'accessoires. Même si la tâche est ardue, un choix bien réfléchi ne peut être que récompensé.

Du côté des reflex « débutant »
Nikon D60

Image

- Successeur du D40x, le D60 est l'actuel reflex entrée de gamme de Nikon. Avec ce modèle, Nikon reste sur une logique de prix attractif et de relative simplicité d'utilisation, deux arguments majeurs pour les débutants qui hésitent encore à passer au reflex. Concrètement, que leur propose-t-il ?
- Le D60 est avant tout un boîtier compact et léger qui bénéficie d'une bonne prise en main. Du fait du public visé, son interface est volontairement simplifiée par rapport à celle de ses grands frères que sont les D80 / D90 et D300 : les bulles d'aide sont nombreuses et les fonctions « créatives » ne manquent pas. Le D60 dispose ainsi de nombreux rendus d'image prédéfinis, d'une fonction de film d'animation ou encore d'un dispositif de traitement des Raw embarqué qui permet de convertir ses Jpeg directement depuis le boîtier (intéressant dans quelques cas de figure mais moins pointu que la même conversion au moyen d'un logiciel spécifique). Mais sachant que le D60 produit par défaut des images assez saturées, nombreux seront ceux qui ne ressentiront pas le besoin de les post-traiter. On retiendra ensuite que l'on a affaire à un appareil particulièrement nerveux pour cette catégorie de prix, ce qui s'explique par la présence du processeur Expeed jusqu'alors réservé aux boîtiers haut de gamme. L'impact de ce processeur se ressent également au niveau de la cadence d'acquisition d'image, le D60 étant capable d'enregistrer des Jpeg en continu : bien pour un entrée de gamme.
- Autres caractéristiques appréciables : la présence d'un double dispositif anti-poussière (les D40 et D40x en étaient pour leur part dépourvus) et la disponibilité d'un kit avec zoom stabilisé pour 50 euros de plus que le kit classique : une réponse indirecte aux boîtiers entrée de gamme stabilisés proposés par Sony et Pentax ?

L'essentiel :
Léger, compact et relativement simple
Dispositif anti-poussière
Nerveux et capable d'enregistrer des Jpeg en continu
N'est autofocus qu'avec les objectifs AF-S, AF-I et HSM
Est proposé en kit avec un 18-55 mm stabilisé

*************************************

Nikon D3000

Image

- Le nouveau Nikon D3000 s'adresse ainsi aux nouveaux venus du monde du reflex et s'inscrit pour ce faire dans la tendance du compact grand public, avec de nombreuses prédispositions destinées à simplifier son utilisation. En plus d'un guide interactif intégré, on retrouve notamment des fonctions qui sont habituellement l'apanage des compacts de dernière génération, comme la visée par l'écran et la détection des visages, bien que la sélection du mode scène soit manuelle.
- Dans un boitier compact et léger du gabarit de celui du D5000, ce modèle premier prix est toutefois dépourvu d'écran orientable et de fonction vidéo. Il abrite un capteur de 10 millions de pixels grimpant jusqu'à 1600 ISO et un autofocus à 11 collimateurs.
- Le Nikon D3000 sera commercialisé à partir du 28 aout avec le zoom stabilisé 18-55 mm au prix public conseillé de 500 euros.

*************************************

Olympus E-420

Image

- Dans la catégorie "reflex poids plume", je voudrais... le E-420. Successeur du E-410 qui portait ce titre avant lui, ce nouveau reflex parvient à être encore plus compact que son prédécesseur auquel il n'apporte par ailleurs qu'un nombre réduit de nouveautés : un écran un peu plus large et plus lisible, la capacité à piloter des flashs distants sans fil, une cadence d'acquisition qui passe à 3,5 Jpeg par seconde et enfin le dispositif de détection des visages qui fleurit sur tous les modèles depuis le début de l'année.
- Non content de mettre sur le marché un boîtier parmi les plus compacts de sa catégorie, Olympus propose également des objectifs « d'un format raccourci et d'un poids allégé », de façon à créer un ensemble peu encombrant. Les débutants plus habitués à balader un compact dans leur poche, de même que ceux dont les cervicales ont souffert à la suite de journées entières passées avec un kilo et plus autour du cou, apprécieront ! À l'inverse, d'autres pourront être gênés par les dimensions réduites et le design surprenant d'un boîtier qui fait l'impasse sur une poignée profonde. Qu'à cela ne tienne, un peu plus haut dans la gamme, le E-520 corrige le tir en permettant une meilleure prise en mains grâce à sa conception plus classique.
- La compacité n'est pas le seul point fort du E-420 qui bénéficie également de quelques-uns des savoir-faire maison, à commencer par le dispositif anti-poussière qui, au moyen d'un filtre à ondes supersoniques, protège le capteur et évite les nettoyages risqués et coûteux. Le E-420 possède également un dispositif de visée par l'écran arrière (actif tant en mode autofocus qu'en mise au point manuelle), intéressant pour ceux qui ont pris l'habitude de photographier ainsi avec leur compact ou leur bridge et qui souhaitent pouvoir faire de même une fois passés au reflex. Les possesseurs d'un appareil de la marque peuvent également compter sur la large gamme de caissons étanches conçus par le fabricant, ces caissons permettant d'aller jusqu'à 40 mètres sous l'eau. Toujours du côté des caractéristiques générales, il convient de mentionner que les reflex Olympus sont parmi les rares à délivrer des images au ratio 4:3 au lieu du 3:2 habituel sur les reflex. Ce choix technique de la part d'Olympus et des autres constructeurs du consortium Four Thirds sous-tend donc un choix esthétique, que ceux qui viennent du monde du compact et du bridge (et qui sont donc habitués à ce ratio) seront peut être les plus enclins à faire.
- Reste à revenir brièvement sur les objectifs. Bien que satisfaisant, il faut noter que le parc optique reste plus limité que celui des deux grands que sont Nikon et Canon (cela aura donc un impact sur l'offre en occasion). Il convient également de signaler que ces optiques si compactes et réputées excellentes … sont par ailleurs fort onéreuses. Il n'est ainsi pas rare d'être invité à débourser un prix supérieur à celui du boîtier, pirouette que tout le monde ne sera pas prêt à opérer. Dernier élément à retenir : le facteur de conversion pour obtenir l'équivalence 35 mm qui est plus important que celui des autres marques. Avec les modèles Olympus, c'est ainsi un facteur de 2 x que l'on applique, ce qui peut poser problème pour trouver un grand-angle convaincant. Ce n'est pas pour rien que l'objectif proposé en kit est généralement un 14-42 mm (au lieu de 18-55 mm pour les autres marques), car une fois monté sur un E-420, ce 14-42 mm se transforme en un 28-84 mm dont le recul n'a plus rien d'extraordinaire.

L'essentiel :
Compact et léger
Optiques également légères, mais globalement coûteuses
Boîtier peu ergonomique (il est dépourvu de poignée)

*************************************

Pentax K-m

Image

- Lancé par Pentax à la fin de l'année dernière, le K-m a été pensé pour répondre aux besoins des primo-utilisateurs de reflex. C'est ainsi que le boîtier et les commandes ont été repensés dans l'objectif d'une plus grande compacité et d'une plus grande simplicité. C'est cette recherche du moindre encombrement et de la facilité maximale d'utilisation qui le différencient le plus du Pentax K200D situé dans la même gamme de prix. Alors que le K200D, sorte de mini-K20D pour les baroudeurs, fait de nombreux emprunts aux modèles plus haut de gamme de façon à proposer aux petits budgets un appareil sans compromis, lui a été jusqu'à conduire les ingénieurs à revoir la construction des deux optiques disponibles en kit afin de les rendre elles-aussi plus légères. La cure d'amaigrissement a été suivie d'une réflexion sur l'emplacement des fonctions, chacune disposant à présent d'une rubrique d'aide qui affiche des instructions destinées à guider les plus novices.
- Côté prise de vue, le K-m s'équipe du mode « Auto Picture » bien connu des utilisateurs de compacts de la marque et conçu pour analyser la scène et commuter automatiquement l'appareil dans le mode le plus approprié (macro, paysage, portrait, paysage de nuit…). Autre dispositif d'aide : le mode « Iso auto » dans lequel l'appareil ajuste automatiquement la sensibilité entre 100 et 3 200 Iso en fonction de la focale utilisée et de la luminosité du sujet, et ce de façon à disposer d'une vitesse d'obturation suffisamment élevée pour permettre la prise de vue à main levée. Le K-m peut également compter sur le stabilisateur implanté en série dans les reflex de la marque pour gagner jusqu'à 4 vitesses d'obturation et économiser ainsi l'achat de coûteuses optiques stabilisées. Un atout non négligeable lorsque la problématique « prix » préside vraiment au choix de l'appareil.

L'essentiel :
Léger, compact et simple
Dispositifs anti-poussières
Stabilisateur intégré (stabilise toutes les optiques montées sur le boîtier)

*************************************

Canon EOS 1000D

Image

- Avec un « entrée de gamme » (l'Eos 450D) annoncé à 849 euros, Canon n'a eu pendant longtemps rien à proposer aux acquéreurs dotés d'un petit budget. C'est corrigé depuis la rentrée 2008 avec l'arrivée de l'Eos 1000D lancé à 599 euros boîtier nu et aujourd'hui disponible à partir de 419,99 € en kit avec un 18-55 mm. Destiné aux débutants, ce modèle joue comme il se doit la carte de la compacité (il est présenté comme le plus compact et léger de la gamme EOS) et de la simplicité.
- Côté performances, on note la présence d'un autofocus à 7 points (plusieurs modèles entrée de gamme se contentent d'un 3 points), d'une prise de vue en rafale au rythme de 3 images par seconde jusqu'à remplissage de la carte et d'un capteur qui a la sagesse de ne pas dépasser la barre des 10 millions de pixels. La visée par l'écran arrière et le dispositif anti-poussière complètent le tableau de cet appareil somme toute classique mais qui signe le retour de Canon dans la catégorie des reflex accessibles.

L'essentiel :
Compact
Non stabilisé
Visée par l'écran arrière
Autofocus sur 7 points

*******************************************

Sony Alpha 300

Image

- Avec trois modèles sur le segment entrée de gamme / amateur, Sony ne simplifie pas le choix pour les acheteurs intéressés par sa monture ! Lequel choisir d'un l'Alpha 200, d' Alpha 300 ou d'un Alpha 350, tous trois situés dans la même fourchette de prix et aux spécifications trop proches pour qu'on puisse véritablement les distinguer les uns des autres.
- Quel modèle mettre en avant dans cette catégorie ? Nous optons pour l'Alpha 300, environ 100 euros moins cher que l'Apha 380 et qui comme lui profite d'un écran orientable et d'un mode Live View qui permet de viser au moyen de l'écran arrière. L'écran orientable horizontalement et vers le bas se montrera particulièrement précieux dans le cas de prises de vue au ras du sol et à bout de bras. Quant au Live View, ce dispositif de visée de plus en plus couramment implanté sur les appareils reflex, il permet de cadrer confortablement sans mettre l'œil au viseur.
- La réactivité de l'appareil est bonne, de même que la qualité des images dès lors que l'on ne dépasse pas les 400 Iso. En faible luminosité et plus généralement lors des prises de vue à main levée, l'appareil profite d'un stabilisateur intégré au boîtier, efficace pour réduire le nombre de photos floues et faciliter la prise de vue à main levée, et ce quel que soit l'objectif que l'on monte dessus. Reste pour les utilisateurs équipés en Sony à trouver leur bonheur dans la gamme d'optiques encore en retrait par rapport à celle des Canon / Nikon même si Sony travaille à l'étoffer (voir cette annonce de 20 optiques dont trois nouvelles formules). A noter la prochaine sortie des Sony Alpha 230, Alpha 330 et Alpha 380 destinés à succéder aux Alpha 200, 300 et 350. Les nouveaux-venus n'apportant que des modifications de surface, l'ancienne gamme n'en devient que d'autant plus intéressante avec des tarifs qui vont devenir de plus en plus attractifs.

L'essentiel :
Boitier qui stabilise toutes les optiques que l'on monte dessus
Ecran orientable
Boîtier très plastique
Dispositif Live View

*************************************

Du côté des reflex « amateur »
Canon Eos 500D

Image

- Contrairement à ce que son nom laisse à penser, l'Eos 500D ne s'inscrit pas dans la longue lignée des Eos 350D, 400D et 450D. Ce boîtier sorti au 1er trimestre 2009 se positionne entre les modèles entrée de gamme (Eos 1000D) et les modèles experts (Eos 50D).
- On comprend plus facilement son positionnement lorsque l'on se rapporte à la concurrence, l'Eos 500D étant la réponse au D90 de Nikon qui était, jusqu'à la sortie de l'intéressé, le 1er reflex dans le segment moins de 1 000 € à enregistrer de la vidéo. Nikon ayant rapidement conforté sa position en matière de vidéo avec le D5000 annoncé en avril 2009 et lui aussi capable d'enregistrer des séquences animées, c'est à présent plutôt à ce D5000 que l'Eos 500D est couramment comparé aujourd'hui, logique de gamme oblige.
- Que propose l'Eos 500D pour prendre le pas sur son rival ? Ni plus ni moins qu'un mode vidéo full HD 1080p avec autofocus, là où le Nikon D5000 se contente d'un enregistrement HD en 720p à mise au point manuelle. Un tel mode vidéo, au demeurant encore largement perfectible, sera de plus en plus présent sur les prochaines générations, au grand bonheur des vidéastes amateurs qui pourront découvrir le plaisir de filmer tout en variant les objectifs et donc les angles et profondeurs de champ…
- Malgré son positionnement, l'Eos 500D fait de larges emprunts aux modèles plus haut de gamme. C'est ainsi qu'il bénéficie d'un grand écran de 3 pouces, du même processeur que le redoutable 5D Mark II et d'un capteur de 15,1 millions de pixels. Pour autant, ce reflex reprend peu ou prou le boîtier de l'Eos 450D dont les caractéristiques – compacité, légèreté, une seule molette, viseur de type pentamiroir – sont clairement celles d'un entrée de gamme, c'est-à-dire d'un appareil avant tout destiné aux primo-utilisateurs de reflex. Ce public appréciera la simplicité d'utilisation l'Eos 500D, sa réactivité ainsi que sa qualité d'image jusqu'à 3 200 Iso. On terminera en mentionnant la présence de deux caractéristiques qui se démocratisent mais n'en demeurent pas moins intéressantes, à savoir la visée par l'écran arrière et la présence d'un dispositif anti-poussières

L'essentiel :
Vidéo HD et Live View
Sortie HDMI
Compact et simple d'utilisation

*************************************

Que du bon.
Nikon D90

Image

- Dans la gamme des reflex Nikon, le D90 occupe une place comprise entre le D60 qui s'adresse aux débutants et le D300 qui vise les utilisateurs avertis, voire les professionnels. Ce reflex est donc un « compromis » entre la simplicité d'utilisation des modèles entrée de gamme et les performances des modèles experts. Le D90 ne vient pour autant pas uniquement remplir un créneau vacant. A sa façon, il révolutionne le petit monde du reflex en s'équipant, pour la toute première fois dans l'histoire des reflex, d'un mode vidéo. Alors que jusqu'à présent seuls les compacts et les bridges permettaient d'enregistrer des séquences vidéo, le voilà qui nous fait perdre les points de repère et qui offre un argument de plus aux hésitants pour passer au reflex. L'enregistrement se fait en AVI Motion Jpeg avec son mono en 720 p, les séquences pouvant ensuite être exportées via la prise HDMI de l'appareil.
- Que les puristes se rassurent, le confort de prise en main qui avait contribué au succès du D80 est toujours au rendez-vous et la priorité reste la photo. La sensibilité (par défaut de 200 à 3 200 Iso) peut être étendue de façon à couvrir une plage équivalent à un 100 - 6 400 Iso. On note ensuite que le D90 profite, comme le D80 avant lui, d'un système autofocus sur 11 points. Les caractéristiques du viseur (pentaprisme avec couverture à 95%) permettent d'attendre un bon confort de visée qui avait déjà fait la renommée du D80. Le viseur permet ensuite d'afficher un quadrillage optionnel de manière à donner des repères pour la composition. Le D90 se signale enfin par ses nombreuses fonctions de retouche parmi lesquelles la correction des yeux rouges, des filtres, un outil d'équilibre colorimétrique, une fonction de superposition des images, le traitement des NEF (RAW), une fonction de retouche rapide, un outil de contrôle de la distorsion… La fonction de débouchage des ombres bien connue des nikonistes est pour finir toujours au rendez-vous et utilisable soit manuellement, soit de façon automatique, dès la prise de vue, selon quatre niveaux (dont un « très élevé »).

L'essentiel :
Bien construit
Viseur large et lumineux
Mode vidéo et Live View
Deux molettes pour l'ouverture et la vitesse

*************************************
************************************************

Du côté des reflex « expert »

- Cette catégorie de reflex experts regroupe des boîtiers très bien construits, capables pour la plupart d'entre eux de résister aux intempéries, véloces, endurants, et dotés de tous les réglages avancés que l'on peut attendre… Les reflex experts s'adressent à ceux qui ont une pratique régulière et une bonne maîtrise de la photo, et pour qui il importe d'avoir un boîtier solide, performant, ergonomique et pointu dans ses fonctions. Plus haut en gamme, on trouve ensuite les reflex pros, des appareils dont seuls les professionnels (photographes de sport, d'actualité…) ont vraiment l'utilité et dont eux seuls sauront tirer parti. Ce guide à l'orientation grand public ignorera donc les Nikon D2Xs, et autres Canon Eos-1Ds Mark III qui se négocient à plus de 4 000 euros, de même que les récents boîtiers plein format (Sony Alpha 900, Nikon D700, Canon EOS 5D Mark II) qui s'adressent avant tout aux professionnels, pour s'intéresser à des modèles déjà remarquables et qui ont la bonne idée de rester accessibles

Pentax K20D

Image

- Successeur du K10D (un boiter qui a fait l'effet d'une bombe dans le petit monde du reflex lors de son annonce), le K20D reprend les ingrédients qui ont fait le succès de son prédécesseur tout en apportant comme il se doit son lot de nouveautés. L'évolution majeure tient en un nouveau capteur signé Samsung qui le partenaire de Pentax pour ce qui est de l'électronique des reflex. De type CMOS et d'une résolution de 14 millions de pixels, ce capteur permet de bénéficier d'une meilleure gestion du bruit numérique (il monte jusqu'à 3 200 Iso contre 1 600 pour le K10D). Autre apport du K20D, une fonction de plage dynamique étendue dont le but est de préserver l'information dans les zones les plus lumineuses de l'image. On note également la présence d'un dispositif de Live View qui permet d'effectuer la mise au point au moyen de l'écran arrière. Le dispositif est actionné au moyen de la bague qui enserre le déclencheur, la mise au point s'obtenant ensuite par pression sur la touche AF.
- Cet appareil reprend pour le reste le principe du boîtier solidement construit autour d'un châssis en acier inoxydable, protégé par un système anti-poussières et surtout stabilisé (on peut espérer un grain jusqu'à quatre vitesses). Il bénéficie enfin à son tour de quelques-unes des fonctions novatrices et audacieuses inaugurées par le K10D :
- le mode Sv, construit sur le modèle des modes priorité, et dont la fonction est de régler, pour une sensibilité donnée, la vitesse d'obturation et l'ouverture nécessaires à la réussite de l'exposition ;
- le mode Tav qui règle automatiquement la sensibilité en fonction d'une vitesse d'obturation et d'une ouverture données, afin d'exposer correctement le sujet ;
- la touche Raw disponible sur le boîtier et qui permet de changer rapidement la qualité du fichier enregistré (Jpeg, Raw + Jpeg ou Raw).
- Même si le K20D a été lancé à un tarif plus élevé que son prédécesseur, il n'en reste pas moins extrêmement bien positionné au regard de sa fiche technique et par rapport à ses concurrents que sont notamment les Nikon D300 et Canon 50D. A noter pour finir la sortie imminente à l'heure où nous écrivons ces lignes d'un Pentax K-7 au caractère expert encore plus affirmé.

L'essentiel :
Obturateur bruyant
Dispositif de stabilisation
Boîtier bien construit, nombreux réglages et modes astucieux
Viseur lumineux
Résolution élevée
Protection tout-temps

*************************************

Nikon D300

Image

- La fin d'année 2007 a vu sonner l'heure de la retraite pour le D200, un reflex qui aura longtemps fait autorité dans la catégorie expert pour ce qui est notamment de l'endurance et de la qualité de construction. Le D300 reprend donc le flambeau. Comme son prédécesseur, il est conçu autour d'un boiter magnésium équipé d'un jeu complet de joints de protection antiruissellement qui permettra aux photographes de sortir quel que soit le temps. Les améliorations qu'il apporte consistent ensuite en un autofocus sur 51 collimateurs et mesure de lumière sur 1 005 zones pour un meilleur suivi du sujet, une cadence d'acquisition d'image accrue, présence d'une prise HDMI, un écran de 3 pouces, un viseur à 100% (contre 2,5'' et 95% de couverture pour le D200) et enfin une nouvelle technologie de capteur qui permet une meilleure gestion du bruit numérique et de la dynamique. Capable de six images par seconde et d'enregistrer des fichiers Raw sur 14 bits, le D300 fait référence pour ce qui est de la qualité d'image et de la vélocité.

L'essentiel :
Compatibilité avec de nombreux accessoires disponibles : semelle Wi-Fi, système modulaire destiné à la photo de petits objets et poignée d'alimentation.
Qualité de construction exceptionnelle
Viseur lumineux
Endurance et vélocité

*************************************

Nikon D300s

Image

- Comme son nom l'indique, le Nikon D300s est une mise à jour du D300 lancé il y a tout juste deux ans. Il bénéficie désormais des principales fonctions qu'on peut attendre d'un boitier expert moderne. S'il enregistre sans surprise des vidéos en définition 720p, il présente la particularité d'avoir un autofocus fonctionnel, bien que la détection par contraste ne soit pas la panacée, ainsi qu'une entrée micro. À la frontière entre les amateurs éclairés et les professionnels, il dispose d'un double emplacement pour carte mémoire SD et CF.
- Son capteur DX de 12,3 millions de pixels grimpe à 3200 ISO et à 7 images par seconde. La visée se fait au travers d'un viseur affichant une couverture assez rare de 100% ou d'un écran VGA de 3 pouces, tandis que l'autofocus dispose de 51 collimateurs.
- Le Nikon D300s sera vendu nu en septembre pour 1 800 euros.

*************************************

Canon Eos 50D

Image

- Canon vient de proposer un nouveau reflex expert qui vient en complément et non en remplacement de son ainé l'EOS 40D, annoncé à l'été 2007. Ce nouveau boîtier hisse la résolution du capteur jusqu'à 15,1 millions de pixels tout en profitant du nouveau processeur DIGIC 4. La gestion des hautes sensibilités a également fait l'objet d'attentions de la part de Canon qui permet ainsi à son nouvel Eos 50D de grimper jusqu'à 12 800 ISO. Autre amélioration bienvenue : l'écran toujours de 3 pouces mais dont la résolution a été portée jusqu'à 920 000 pixels laissant augurer un très bon confort de lecture et de visée en mode Live View. L'EOS 50D profite enfin d'une sortie HDMI qui se confirme comme un élément incontournable sur les boîtiers récents. Pour le reste, ce reflex conserve la plupart des caractéristiques de son prédécesseur comme l'anti-poussière, une cadence d'environ 6,5 images par seconde et un système autofocus à 9 collimateurs en croix.

L'essentiel :
Haut niveau de sensibilité
Grand écran bien résolu avec dispositif de Live View
Pas de stabilisateur : il faut investir dans des optiques stabilisées

_________________
Image


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Mar Oct 27, 2009 11:50 am
Avatar de l’utilisateur
Modo
Modo

Inscription : Mar Avr 21, 2009 10:00 pm
Message(s) : 1288
Localisation : plateau de Herve
Nom réel: roro
Sony Alpha 700

Image

- Ceux qui sont équipés en optiques Minolta peuvent à présent se sentir rassurés : sous la marque Sony, la baïonnette de l'opticien japonais reconverti dans les imprimantes continue à vivre au point que cinq modèles figurent à présent au catalogue.
- Que nous propose cet Alpha 700 qui remplace le Dynax 7D de Konica Minolta en remplissant le créneau expert que ce modèle a laissé vide depuis la fin de sa commercialisation ? Alors que la gestion du bruit était souvent pointée du doigt, Sony s'est donné les moyens de corriger le tir en dotant l'Alpha 700 du dernier capteur maison en date, un CMOS de 12 millions de pixels pour lequel il a délaissé le traditionnel filtre de Bayer au profit d'une technologie de conversion en colonne qui offre un double traitement du bruit analogique et numérique. L'accent sur la gestion du bruit a encore été renforcé grâce à une fonction de réduction qui s'active à la demande ou s'enclenche automatiquement à partir de 1 600 Iso et lors de poses de plus d'une seconde. L'autofocus à 11 collimateurs croisés est également en net progrès par rapport à celui du Dynax 7D, l'Alpha 700 étant par ailleurs capable de 5 vues par seconde, ce qui permet de voir venir. Ce reflex se dote par ailleurs d'un boîtier solidement construit en alliage de magnésium et dont les boutons et logements de cartes bénéficient de joints en silicone destinés à les protéger des intrusions de poussière et d'humidité.
- Pour le reste, l'Alpha 700 reste fidèle au système de stabilisation par le capteur hérité de Minolta (mais rebaptisé Super Steady Shot) et destiné à réduire les vibrations infligées par le photographe à l'appareil lors de prises de vue à main levée. Sony l'a même amélioré au passage en lui permettant d'assurer aujourd'hui un gain de 2,5 à 4 vitesses. On note pour finir que contrairement à ses principaux concurrents (tant Canon avec le 50D et le 1Ds Mark III que Nikon avec les D300 et D3 ou encore Panasonic avec le L10), Sony n'a pas fait le choix d'intégrer un dispositif de visée par l'écran arrière, le cadrage se faisant donc toujours au moyen du viseur. Cet oubli n'est pas un manque à nos yeux, mais ceux qui voient les choses différemment et qui acceptent de descendre en gamme peuvent se tourner vers les récents A300 et A350 qui profitent de ce système de visée assorti d'un écran orientable.

L'essentiel :
Qualité de construction et confort de prise en main
Bel écran et large viseur
Dispositif de stabilisation qui évite d'investir des optiques stabilisées fort onéreuses
Enregistrement en 16:9 et sortie HDMI

************************************************

Un boîtier puissant sur lequel on montera des optiques de qualité...

- S'offrir un reflex numérique n'est pas une mince affaire ! En dehors de la seule question du coût d'un tel appareil (débourser quelque 500 euros pour un boîtier « premier prix », ce n'est pas rien !), beaucoup de questions techniques se posent. Pourquoi de telles différences de prix entre les modèles ? Y a-t-il une différence de qualité d'image perceptible ? Que valent les modèles « entrée de gamme » ? Quelles caractéristiques privilégier ?
- Une réponse synthétique à toutes ces questions pourrait être la suivante : la qualité d'image est fonction de l'optique que l'on greffe sur le boîtier et les principales différences entre les gammes d'appareils tiennent principalement : à la qualité de construction (les plus chers sont souvent « tropicalisés »), aux performances du buffer (durée et nombre d'images lors de rafales) et aux fonctions (double-slot, testeur de profondeur de champ…). Mais cette réponse est trop sommaire pour guider véritablement ceux d'entre vous qui se penchent tout juste sur la question.
- S'il vous faut donc retenir une seule chose, que ce soit celle-ci : c'est essentiellement l'objectif qui fait la qualité d'image. Si vous montez une optique bas de gamme sur le meilleur des boîtiers, vous aurez une image manquant de netteté et de piqué. À l'inverse, si vous montez un bon objectif sur votre boîtier « premier prix », vous aurez tout de même une image digne des meilleurs appareils pros. Ne négligez donc pas la question des optiques, qui a son importance non seulement en terme de qualité d'image, mais aussi de prix (beaucoup d'objectifs coûtent l'équivalent d'un boîtier entrée de gamme, voire beaucoup plus) ! Sachez enfin que la prise en main est l'étape déterminante pour le choix d'un reflex : autant que possible, allez voir les modèles en boutique pour vous rendre compte de leur ergonomie

Résumé fait à partir des pages du site www.clubic.com pffffff.....

_________________
Image


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Mar Oct 27, 2009 9:52 pm
Avatar de l’utilisateur
Tiranovroum Rex
Tiranovroum Rex

Inscription : Lun Sep 14, 2009 10:07 pm
Message(s) : 1236
Nom réel: Vincent Mahieu
Paramoteur: Flymecc SKY 100
Voile: ITV BOXER Jaune Orange
Heures de vol: 111111111
Brevet: Pilote
Toujours aussi précis, j'apprécie tes "articles" !!!

Mon Canon 40D avec mon dernier 18 / 200mm tourne toujours autant et mon capteur EST NETTOYé !!!
http://picasaweb.google.be/VoitureTravelling.Paramoteur

Merci à toi,
20.100 *parapente

_________________
A+
20.100

http://picasaweb.google.com/VoitureTrav ... Paramoteur
entretien-réparations moteurs
A bientôt, près des nuages
v.t@skynet.be
0477.881 067


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Mer Oct 28, 2009 11:26 am
Avatar de l’utilisateur
Modo
Modo

Inscription : Mar Avr 21, 2009 10:00 pm
Message(s) : 1288
Localisation : plateau de Herve
Nom réel: roro
à ton service...
Voici un nouveau comparatif très bien fait...
Il y a les compact, reflex et les semi-pros

http://www.clubic.com/article-74663-3-meilleur-appareil-photo-numerique-guide-comparatif.html


Il y a aussi le nouveau Canon 50D ici.
Très bel appareil mais lourd pour le résultat. Autant prendre un D300 de chez NIKON
mais vrai que pour le prix il est comme d'habitude chez Canon, très très bon.

http://www.clubic.com/actualite-157864-canon-eos-50d-reflex-numerique-objectif.html

Image

_________________
Image


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Mer Oct 28, 2009 12:22 pm
Avatar de l’utilisateur
Tiranovroum Rex
Tiranovroum Rex

Inscription : Lun Sep 14, 2009 10:07 pm
Message(s) : 1236
Nom réel: Vincent Mahieu
Paramoteur: Flymecc SKY 100
Voile: ITV BOXER Jaune Orange
Heures de vol: 111111111
Brevet: Pilote
RORO a écrit :
à ton service...
Voici un nouveau comparatif très bien fait...
Il y a les compact, reflex et les semi-pros

http://www.clubic.com/article-74663-3-meilleur-appareil-photo-numerique-guide-comparatif.html


Il y a aussi le nouveau Canon 50D ici.
Très bel appareil mais lourd pour le résultat. Autant prendre un D300 de chez NIKON
mais vrai que pour le prix il est comme d'habitude chez Canon, très très bon.

http://www.clubic.com/actualite-157864-canon-eos-50d-reflex-numerique-objectif.html

Image


Re,
J'ai fait tout un tournage d'un clip chanson la caméra était: un CANON 5D en vidéo, le résultat était pas mal du tout étonnant!!!!
http://picasaweb.google.be/VoitureTrave ... SKIPTHEUSE

A+
20.100 *parapente

_________________
A+
20.100

http://picasaweb.google.com/VoitureTrav ... Paramoteur
entretien-réparations moteurs
A bientôt, près des nuages
v.t@skynet.be
0477.881 067


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Sam Nov 14, 2009 9:02 am
Avatar de l’utilisateur
Choco prince volant
Choco prince volant

Inscription : Dim Sep 13, 2009 8:07 am
Message(s) : 524
Localisation : Habay la Neuve (Gaume)
Nom réel: Eric
Heures de vol: Quand on aime on ne compte pas
Brevet: Pilote biplace
Pour info le Nikon D90 à 777€ avec un 55-200mm et 18-55mm stabilisé chez Saturn au Luxembourg
http://www.saturn.lu/folder.html

@iric


          Haut  
 
 Sujet du message : Re: AppareilS photos
Message Publié : Sam Nov 14, 2009 9:21 am
Avatar de l’utilisateur
Modo
Modo

Inscription : Mar Avr 21, 2009 10:00 pm
Message(s) : 1288
Localisation : plateau de Herve
Nom réel: roro
Ca c'est un bon achat et une bonne affaire....

_________________
Image


          Haut  
 
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet




Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Options

Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Aller vers :  
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum


cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB